Outil marketing incontournable pour entreprendre des campagnes de prospection, de fidélisation et de promotion, l’objet publicitaire occupe un rôle primordial dans les opérations commerciales. Sa place est prédominante dans les dépenses de communication.

Objet publicitaire et dépenses de communication

La communication publicitaire met en œuvre différentes sortes d’outils et supports pour promouvoir des produits et faire connaître la marque qui y est associée. Chacun de ces leviers marketing présente ses propres avantages et faiblesses. Les objets publicitaires sont d’une efficacité éprouvée pour attribuer de la valeur à une campagne en ce qu’ils représentent une part considérable de la communication. Pour tous supports confondus (presse, radio, télévision, affichage, salons, marketing direct, etc.) les investissements publicitaires représentent une part de 5%. Cette part peut même atteindre 25% pour les dépenses promotionnelles.

Les secteurs concernés

Le marché fait intervenir différents secteurs tels que les administrations publiques, les annonceurs, les promoteurs d’événements professionnels, les associations, les organisateurs de salons et de conférences, les comités d’entreprise, les médias, les prestataires de services et les revendeurs d’objets publicitaires. Les annonceurs sont issus de différents secteurs comme l’aéronautique, l’agroalimentaire, le textile, les banques et les assurances, le BTP, l’industrie automobile, l’informatique et les nouvelles technologies, le tourisme et l’hôtellerie et l’immobilier entre autres.

Presque tous les professionnels s’approprient d’objets publicitaires. Parmi eux : les assistant(e)s, les responsables de projets, les directeurs d’achat, les directeurs administratifs et financiers, les directeurs commerciaux, les gérant (e), les ingénieurs techniciens, les ouvriers et même les simples employés de bureau. Mais aussi : les professionnels du secteur libéral comme les avocats, les notaires et médecins entre autres.

Les objets publicitaires les plus sollicités sur le marché

La loi de Pareto se justifie, l’offre est généreuse : 20% d’objets publicitaires génèrent 80% de vente. Parmi les stars des cadeaux publicitaires d’entreprises figurent les textiles. Le Tee-shirt publicitaire caracole en tête du classement, suivi de la casquette publicitaire. Le second rang de la liste est attribué aux sacs promotionnels. Ce type d’objet publicitaire offre le privilège d’un coût unitaire modéré avec un vaste choix de coloris et de matière.

Au même titre que les goodies, les mugs publicitaires tendent également à être de plus en plus présents dans le quotidien professionnel des clients des entreprises. Aux côtés de ces objets de communication promotionnels, les objets publicitaires technologiques commencent aussi à entendre sonner leurs heures de gloire. Il en est ainsi notamment concernant les clés USB publicitaires, les horloges publicitaires électroniques, les casques Bluetooth, etc.